Covid-19 : Deuxième vague au Sénégal.

Dans les régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Saint-Louis et Kaolack, le covid-19 se répand tel une trainée de poudre. Les médecins urgentistes mettent en garde face à cette évolution. L’organisation demande de ne point baisser la garde lors du respect des mesures sécuritaires.

Disposant de cinq lits de réanimation, le centre de traitement (CTE) d’Ourossogui reçoit les cas critiques. « Aujourd’hui aux urgences, demain au CTE », car « il n’y a pas que le Covid, les autres urgences sont là et il faut les gérer », explique le docteur Ndiaye Diop. Difficile avec peu de personnel pour tous ces services hospitaliers.

« On voudrait rappeler aux gens que nous sommes sur le terrain, que nous sommes témoins, surtout avant d’arriver à ce moment critique où on ne pourra peut-être plus prendre en charge les patients qui viendront. Donc, on préfère prévenir », explique la présidente de l’association, le docteur Corinne Tchania.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 20 =